Confinement : dans les Ehpad, des initiatives pour passer le temps

Le temps s'étire de façon inéluctable, sans fin pour les personnes âgées. Ils ont à leurs côtés un personnel soignant, dévoué corps et âme. Les travailleurs sociaux et les animateurs sont également présents dans les différents établissements en France pour fausser compagnie à la solitude.

Dans la cour d'un Ehpad normand, on ressent un petit air de fête. Après cinq semaines de confinement, les résidents à distance réglementaire ont été invités à descendre dans le jardin, écouter des classiques de la chanson française. Jeannine est tellement heureuse de sortir de sa chambre qu'elle ne peut se retenir de pousser la chansonnette. Elle avoue qu'elle est sujette au stress, mais que le fait de chanter la détend.

La culture est nécessaire

En venant gracieusement se produire, l'artiste, elle-même privée de scène pour cause de Covid-19, a permis aux pensionnaires de se retrouver tous ensemble. Une première depuis le début du confinement. Pour elle, c'est « un vrai acte politique de la part du directeur de l'établissement de nous dire : "En fin de compte la culture est nécessaire". Aujourd'hui, je me range dans les produits de première nécessité. » Dans un autre Ehpad, dans le Nord-Pas-de-Calais, c'est un ballet de danse contemporaine qui a été proposé aux résidents.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne