Confinement : après l'appel d'une abonnée à franceinfo, Orange promet qu'aucune ligne téléphonique ne sera coupée en cas de retard de paiement

Image d\'illustration, téléphone fixe.
Image d'illustration, téléphone fixe. (CLAIRE LEYS / FRANCE-BLEU DRÔME-ARDÈCHE)

Tous les jours, franceinfo vous ouvre son antenne pour que vous puissiez témoigner de votre quotidien pendant cette période de confinement. Parmi ces auditeurs, Marie, qui a raconté ses problèmes avec l'opérateur téléphonique Orange.

Tout a commencé par un coup de téléphone un peu avant 9h et demi, mardi 24 mars au matin, sur la ligne ouverte aux auditeurs de franceinfo. "Marie, qui nous appelle de Paris… Bonjour Marie", annonce le présentateur Marc Fauvelle à l'antenne.

Marie est une retraitée de 81 ans, elle s'adresse au ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, invité de la matinale : "Je veux vous parler d’un grand groupe, le groupe Orange", commence Marie, d'un ton courroucé. "Lorsque Orange n'a pas reçu le paiement – que j’avais pourtant bien envoyé – l'entreprise n'hésite pas à harceler et même à couper le téléphone. Moi je devrais avoir mon téléphone coupé aujourd’hui", en plein confinement, explique la retraitée et alors que la distribution de courrier par la Poste est réduite en cette période de coronavirus.

"Cela ne doit pas arriver", lui répond le ministre

Si Orange menace de suspendre la ligne fixe de Marie, c'est pour un arriéré de 67,55 euros. Le chèque, qui correspond au paiement des mois de janvier et février, n'est pas parvenu à l'opérateur. Bruno Le Maire s'inquiète de la situation. "Marie, vous avez 81 ans. J'imagine que vous êtes seule, confinée. Si en plus, on vous coupe le téléphone fixe ou le portable, ça devient insupportable et ça ne doit pas arriver", lui répond le ministre de l'Économie. Il assure dans la foulée : "Dès que j’aurais raccroché, je vais appeler le président d'Orange, Stéphane Richard, pour lui dire 'attention aux lignes fixes'".

Après cette intervention à l’antenne, tout va très vite : moins de trois quarts d'heure plus tard, un employé d'Orange prend contact avec Marie et lui promet que son problème est réglé. Sa ligne ne sera pas coupée. "C’est un soulagement. Il y a beaucoup de gens qui n'ont pas de mobile, notamment en campagne. Or souvent, les enfants sont loin. Les personnes âgées n’ont souvent que le téléphone fixe, ils ne sont pas armés avec de l'outillage numérique", explique la retraitée.

J’ai un frère qui est âgé lui aussi, il est également confiné chez lui et il n’a pas de téléphone portable. C’est très important ce téléphone fixe.Marie, une cliente d'Orange menacée de voir sa ligne coupéesur franceinfo

Le groupe Orange, qui n'a pas souhaité commenter cet épisode, indique de son côté avoir modifié les procédures de recouvrement. L'opérateur promet que pendant toute la période de confinement, aucune ligne téléphonique ne sera suspendue.

Vous êtes à nouveau en ligne