Confinement : à Bordeaux, le miroir d’eau ne reflète plus les passants

FRANCE 2

Comment s’organise la vie en confinement dans les villes françaises ? Après Nice, Toulouse, Lyon, Rennes et Montpellier, les équipes de France 2 se sont rendues à Bordeaux, en Gironde.

Sur les quais de Bordeaux (Gironde), le célèbre miroir d’eau ne voit que de rares passants depuis le début du confinement. Ce lieu agît pourtant d’ordinaire comme un véritable aimant pour les Bordelais. Dès qu’il fait beau, ils y viennent en famille pour patauger ou passer une partie de l’après-midi. Désormais, les arrivées d’eau ont été coupées et le miroir d’eau n’est plus qu’une dalle de béton. Un peu plus loin, même paysage désert près du grand théâtre, dans l’hypercentre de la ville, où se trouvent les grandes artères commerçantes. 

Un rêve de champion interrompu

Avant le confinement, la rue Sainte-Catherine, la plus longue voie commerçante d’Europe avec ses 250 boutiques, était animée du lundi au dimanche. Les habitants du quartier ne l’ont jamais vue aussi vide. L’épidémie de Covid-19 a aussi interrompu un rêve de champion. Pour la première fois de son histoire, le club de rugby Union Bordeaux Bègles était largement en tête du top 14, mais le stade Chaban-Delmas est resté silencieux.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne