Commerces : des directeurs rationnent les clients

France 2

Dès le début du confinement, des scènes irrationnelles se sont produites, avec des clients qui se sont précipités dans les supermarchés avec plusieurs chariots en vue de constituer des stocks. Face à ces comportements irresponsables, les directeurs d'enseigne font preuve de fermeté.

Dans une supérette de Lacroix-Falgarde (Haute-Garonne), en banlieue de Toulouse, la consigne est claire : les clients ne peuvent acheter que deux paquets de pâtes par personne, même chose pour le riz. Une mesure drastique mise en place par le patron, qui a vu certains de ses clients en train de constituer des stocks.

Les magasins sont désinfectés

Il a dû refuser la vente de certains produits à des clients qui revenaient à plusieurs reprises tout au long de la journée. Dans les allées, de nombreuses personnes portent un masque et semblent se plier aux consignes sans faire trop d'histoires. "Je pense qu'avec deux paquets de pâtes et le reste de mes courses, je vais pouvoir raisonnablement rester chez moi et nourrir ma famille", explique un client. De nombreuses précautions sont prises dans la supérette. Les caisses sont désinfectées, les caddies sont interdits, les enfants aussi. Pour limiter les interactions entre employés et clients, le réassortiment du magasin se fait sans public. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne