Malgré le succès de "Tenet" et d'"Effacer l'historique", les professionnels du cinéma restent inquiets

FRANCE 2

Le Festival du film américain débute vendredi 4 septembre à Deauville (Calvados). Les stars américaines sont restées à la maison.

Confiné durant six mois, le cinéma américain est à l’agonie. Son industrie en tout cas, qui souffre encore aujourd’hui de la crise sanitaire. Dernier couac : l’acteur Robert Pattinson, en plein tournage pour Batman, est positif au Covid-19. Bonne nouvelle cependant, le succès du dernier film de Christopher Nolan, Tenet, a explosé les scores de 2020 en France en totalisant plus d’un million de spectateurs en 10 jours. Un petit espoir pour les salles américaines, qui réouvrent progressivement à compter de samedi 5 septembre.

Une rentrée incertaine

Chez les Français, la comédie Effacer l’historique a totalisé 260 000 entrées pour sa première semaine. Malgré tous, l’inquiétude est là chez les professionnels de l’industrie du film. "On espère que les spectateurs vont continuer à se rendre au cinéma en masse au mois de septembre, mais il y a pas mal de raisons de penser que le mois de septembre va encore être un mois très difficile", commente Marc-Olivier Sebbag, délégué général de la fédération nationale des cinémas français. Deux blockbusters sont attendus à la rentrée : Wonder Woman 1984 en octobre et le dernier James Bond, annoncé le 11 novembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne