Chine/États-Unis : la tension monte

FRANCEINFO

Un nouveau coup de froid a eu lieu avec la fermeture d’un consulat américain dans le sud-ouest de la Chine après la fermeture d’un consulat chinois aux États-Unis. Une véritable guerre d’espionnage, notamment autour du vaccin contre le Covid-19.

En ordonnant la fermeture d’un consulat américain sur son territoire, la Chine a mis ses menaces de représailles à exécution. L’escalade fait suite à une tension débutée mardi 21 juillet depuis le Texas, alors que des images filmées par des voisins d’un consulat chinois dans l’État américain montraient des employés brûlant des documents dans la cour de ce dernier. Les États-Unis avaient immédiatement demandé la fermeture du consulat, un "nid d’espions" selon le secrétaire d'État Mike Pompéo.

Les vaccins visés par l’espionnage

Selon Julian Barne, spécialiste au New York Times, les luttes d’espionnages ont redoublé depuis le coronavirus : "A l’époque de la guerre froide, on volait les secrets militaires (…) aujourd’hui, la grande cible, c’est les recherches sur les vaccins". Tout cela s’inscrit dans le cadre d’une véritable guerre froide entre les deux superpuissances, il y a des tensions commerciales et économiques, des tensions autour de Hong-Kong et des tensions diplomatiques autour de l’emploi du mot "virus chinois" de la part de Donald Trump pour parler du coronavirus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne