Chats en coma éthylique, chiens brûlés à la javel : "Ne désinfectez pas vos animaux" contre le coronavirus, alertent les vétérinaires

Châtons en attente d\'adoption (illustration).
Châtons en attente d'adoption (illustration). (CORINNE FUGLER / FRANCE BLEU ALSACE / RADIO FRANCE)

Certains propriétaires d'animaux domestiques inquiets d'une propagation du coronavirus les "désinfectent". Ce qui peut provoquer de graves brûlures.

En pleine période d'épidémie du coronavirus, promener son chien est une des rares occasions d'échapper au confinement. Toutefois, la peur de la contagion occasionne des comportements inappropriés chez certains possesseurs d'animaux de compagnie qui "désinfectent" leur bête au retour de balades, comme l'a constaté France Bleu Pays de Savoie.

>> Chien, chat... Les animaux domestiques peuvent-ils propager le coronavirus ?

Ainsi, des vétérinaires de Haute-Savoie ont reçu, par exemple, "des chats en coma éthylique après avoir été lavés au gel hydroalcoolique". Ils ont également constaté "des intoxications et des brûlures cutanées à cause de l’utilisation de désinfectant sur les chiens et les chats". "On nous demande : comment désinfecter mon animal en rentrant de ballade ? Qu'est-ce que je dois lui mettre sur la langue parce qu'il a léché partout par terre ? Qu'est-ce que je dois lui mettre sur les pattes, voire avec quoi je peux le nettoyer entièrement ?", raconte, estomaquée, le docteur Charlotte Piquet, vétérinaire à Sciez (Haute-Savoie), à France Bleu.

De l'eau et du savon adapté suffisent

"La plupart du temps, poursuit-elle, les gens pensent à la javel ou à la solution hydroalcoolique. Le premier danger, ce sont les brûlures, soit par contact, soit par la suite quand l'animal lèche son pelage. Et puis il y a de rares cas de comas éthyliques, avec un animal complètement saoul après avoir ingéré de l'alcool."

Contactée par France Bleu Pays de Savoie, la vétérinaire, lance ce cri d'alarme : "Ne lavez pas vos animaux avec des produits corrosifs". Les vétérinaires rappellent sur leur page Facebook qu'il est "inutile de nettoyer son chien au retour de promenade" ou alors simplement en utilisant de l'eau et du savon adapté.

L'agence sanitaire Anses et l'Organisation de la santé animale (OIE) considèrent la transmission via les animaux comme peu probable. Toutefois, l'Académie des sciences recommande aux propriétaires de se laver régulièrement les mains lorsqu'on s'occupe de son animal et de ne "pas le laisser vous lécher le visage".

Vous êtes à nouveau en ligne