Ces chansons qui font l'actu. Enfin, retourner au cinéma

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les salles obscures se rallument - si vous nous pardonnez cet oxymore - et, depuis le 22 juin, se rouvrent à une passion que partagent beaucoup de chanteurs : le cinéma.

Moi, je vais au cinéma. Enfin. Évidemment cette chanson de Fernandel date de bien, bien, bien avant le confinement et la fermeture des cinémas, mais on aime tellement sa jubilation, sa gourmandise, qui collent parfaitement à la joie des Français qui, depuis lundi dernier, ont pu enfin retrouver le cinéma.

Nous ne sommes plus émus par la seule vue d’un tibia dénudé, comme Fernandel en 1931, mais nous nous retrouvons dans tout ce que les artistes ont chanté en parlant du cinéma, génération après génération.

Dans le premier épisode de Ces chansons qui font l’actu ce week-end, vous entendez des extraits de :  

Fernandel, Moi je vais au cinéma, 1931

Etienne Lorin et son ensemble musette (refrain chanté par Eddy Rasimi), Samba du cinéma, 1949

Marie-José Neuville, J'aime pleurer au cinéma, 1949

Danvers, Tout l'monde chialait dans l'cinéma, 1923

Stella, Si vous connaissez quelque chose de pire qu'un vampire, parlez m'en toujours, ça pourra peut-être me faire sourire, 1966

Nancy Holloway, Au cinéma, 1964

Vincent Delerm, Tous les acteurs s'appellent Terence, 2008

Jeanne Aubert, Sur la commode, 1937

Bartone, Hollywood, 2005

Michel Delpech, Nicholson and Co, 2004

Yves Montand, Ciné qui chante, 1988

Eddy Mitchell, La Dernière Séance, 1977

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

Tout cet été, nous avons eu le plaisir d'une longue conversation musicale avec une immense artiste dans La Playlist de Françoise Hardy. 

Pour les professeurs, lycéens et collégiens, franceinfo et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire. 

Vous êtes à nouveau en ligne