CARTE. Municipales 2020 : dans le "cluster" de l'Oise, l'abstention bat des records à cause du coronavirus

La carte des taux d\'abstention dans les communes de l\'Oise, au premier tour des élections municipales 2020
La carte des taux d'abstention dans les communes de l'Oise, au premier tour des élections municipales 2020 (FRANCEINFO)

A Crépy-en-Valois, épicentre des premiers cas de coronavirus en France, le taux d'abstention a bondi de 25 points par rapport aux élections municipales de 2014.

Les mesures de confinement, eux, ils connaissent depuis longtemps. Les habitants des neufs communes du premier "cluster" de l'Oise avaient rendez-vous aux urnes pour le premier tour des électons municipales, dimanche 15 mars 2020. Mais une large majorité des inscrits sur les listes électorales n'y est pas allée. Et pour cause, dans ces villes, des mesures drastiques contre le coronavirus sont en place depuis deux semaines, bien avant le reste de la France.

>> Suivez en direct les réactions, analyses et commentaires au lendemain du premier tour marqué par l'épidémie de coronavirus

La carte des taux d\'abstention dans les communes de l\'Oise, au premier tour des élections municipales 2020
La carte des taux d'abstention dans les communes de l'Oise, au premier tour des élections municipales 2020 (FRANCEINFO)

Ces neuf communes ont atteint un taux d'absention moyen de 61,51%, soit près de 8 points de plus que le taux départemental (54,07%) et 6 points de plus que le niveau national (55,25%). Parmi ces villes particulièrement touchées par le coronavirus, c'est Nogent-sur-Oise qui décroche la palme de la plus forte abstention (64,15%). Un résultat prévisible selon les maires des différentes communes du "cluster". "A Creil, nous avons cinq EHPAD, sans compter les personnes âgées qui vivent à leur domicile, et à qui on a demandé de se déplacer le moins possible", constatait le maire de Creil, Jean-Claude Villemain, quelques jours avant le scrutin. Dans sa ville, le taux d'abstention est passé de 48% aux dernières municipales à 62% cette année. Sa liste, elle, est arrivée en tête avec 37,19% des suffrages.

"C'est vrai que les personnes âgées sont celles qui se déplacent le plus pour voter. Je crains que, face au coronavirus, nombre d'entre elles se résignent à rester à la maison", redoutait aussi Didier Doucet, le maire de Lagny-Le-Sec, auprès de France 3. Il avait vu juste : le taux d'abstention a bondi de 30 points dans sa ville ! Ce qui n'a pas empêché sa réélection, dès le premier tour, avec l'unique liste en lice. A Crépy-en-Valois, épicentre des premiers cas de coronavirus en France, le taux d'abstention a augmenté de 25 points par rapport aux élections municipales de 2014. Dans cette ville, le maire sortant avait même été contaminé. Il termine en tête au premier tour. 

Vous êtes à nouveau en ligne