Calvados : la Poste obligée d'embaucher pour rattraper son retard

France 3

Pendant le confinement, l'activité de la Poste avait été largement ralentie. Pour combler cela, des bras supplémentaires sont nécessaires, comme au centre de tri de Giberville, dans le Calvados.

Au plus fort du confinement, à peine un bureau de poste sur quatre était encore ouvert et la distribution du courrier n'avait lieu que trois jours par semaine. Après ces huit semaines où l'activité de l'entreprise publique a été très largement ralentie, la Poste doit employer les grands moyens pour combler un retard important. Près de Caen (Calvados), au centre de tri de Gibreville, une quarantaine d'intérimaires ont même dû être embauchées.

"Besoin de se projeter sur l'après Covid-19"

Ici, le flux de colis est digne d'un mois de décembre, notamment à cause du recours au commerce en ligne avec la fermeture des magasins. "On a un rôle indispensable, quelle que soit la commande. On a eu des demandes de recherche de colis pour des jeux de société, un pédalier de vélo. On se dit que les gens ont aussi besoin de se projeter sur l'après Covid-19, sur l'après confinement", explique le directeur du centre de livraison.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne