"Ça a été assez compliqué de les occuper", pendant les vacances : parents et enfants se préparent à reprendre l'école, à la maison

Après deux semaines de vacances confinées, les élèvent de la zone C se préparent à reprendre l\'école lundi 20 avril, à la maison. Photo d\'illustration.
Après deux semaines de vacances confinées, les élèvent de la zone C se préparent à reprendre l'école lundi 20 avril, à la maison. Photo d'illustration. (CHRISTIAN LEMONTEY / MAXPPP)

Fin de ces vacances de Pâques un peu particulières dans la zone C, comprenant les académies de Paris, Versailles, Créteil, Toulouse et Montpellier. La fin de deux semaines de pause dans les enseignements à distance et le retour à l'école, mais toujours à la maison.

Lundi, les vacances de Pâques, même si elles ont eu lieu à domicile à cause de l'épidémie de coronavirus, sont terminées pour la zone C. Pour certains enfants, c'est "une bonne nouvelle". C'est en tout cas le sentiment de cette jeune parisienne que nous avons rencontrée. "On commence à s'ennuyer un peu", explique la petite fille, contente d'avoir bientôt des devoirs pour s'occuper.

>> Coronavirus : retrouvez toutes les informations dans notre direct

Mais le confinement reste difficile à vivre de toute façon. "C'était compliqué pour les gamins", raconte Minouna, 36 ans, mère d'un petit garçon de sept ans notamment. "Les enfants ont développé une agressivité, il y a eu des changements de comportement, à un moment donné il y a une espèce de rébellion qui se fait, mais c'est un étouffement physique et psychologique. Moi mon fils a fait des crises d'angoisse, donc il a fallu qu'on sorte, qu'on marche un petit peu, sortir le chien un peu plus souvent", raconte-t-elle. 

Un confinement mieux rythmé avec l'école

Myriam, architecte et mère de deux enfants, est elle soulagée de la reprise de l'école lundi, même si elle se fera encore à la maison. "Je suis assez contente qu'ils reprennent l'école, ça leur donne plus de rythme à la journée, explique-t-elle. C'est vrai que les 15 derniers jours, ça a été assez compliqué de les occuper sans l'école. Donc plutôt soulagée oui", poursuit-elle. Même si, comme pour beaucoup d'autres parents, cette fin des vacances scolaires ne lui permettra pas vraiment de souffler. "Je suis en télétravail, du coup je dois faire et la maîtresse et mon travail", explique la mère de famille.

Fin des "vacances" confinées : écoutez le reportage de Benjamin Illy
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne