"C'est un énorme scandale" : le cinéaste Ken Loach indigné par la gestion de la crise du coronavirus au Royaume-Uni

Ken Loach lors du dernier Festival de Cannes, le 17 mai 2019
Ken Loach lors du dernier Festival de Cannes, le 17 mai 2019 (VALERY HACHE / AFP)

La crise du Covid-19 en Grande Bretagne a mis en lumière un système de santé "mal préparé", selon l’ancien leader du parti travailliste Jeremy Corbyn. L'un de ses proches, le cinéaste Ken Loach, dénonce lui aussi les choix politiques qui ont aggravé selon lui les conséquences de cette crise. franceinfo l'a joint.

À 83 ans, Ken Loach est toujours engagé et en colère. Son attention aux défavorisés, aux laissés pour compte de la société britannique, lui a valu entre autres récompenses deux Palmes d'Or à Cannes. Aujourd'hui c'est par la crise du coronavirus, et par ce qu'elle révèle de la société britannique, qu'il se dit absorbé. Profondément choqué, aussi, par le décompte quotidien des victimes : "C’est un énorme scandale. Les infirmières, les docteurs, mais aussi ceux qui préparent à manger, les gens qui font le ménage… La plupart d’entre eux n’ont pas d’assurance, ils sont exploités par des compagnies privées. Tous devraient intégrer un système de santé public. C’est ce que cette crise révèle."

Ken Loach explique qu’il n’a pas quitté une seule fois sa résidence du sud-ouest de Londres depuis le début du confinement. Une vie qui ne serait pas possible, dit-il, sans l’aide des habitants de son quartier : "Pendant les crises, les gens deviennent de bons voisins, dans le sens où l’on se sent plus responsables les uns des autres. Mais tout cela n’a aucune place dans la politique d’aujourd’hui : nos politiques se basent sur la division des classes, le travail pas cher, le profit, les inégalités…"

Et, ajoute le cinéaste, "Rien ne changera tant qu’un leader politique ne tirera pas les leçons de ce que cette crise nous apprend, de ce qu’elle nous coûte, en mettant ça au centre d’un virage politique." Mais Ken Loach constate avec amertume que personne ne porte aujourd’hui cette volonté de changement sur la scène politique britannique.

Ecoutez l'interview de Ken Loach, joint par Olivier Poujade
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne