"Bulle sociale", bars fermés plus tôt... Nouvelles restrictions au Danemark face à une hausse des cas de Covid-19

Des clients à la sortie d\'un bar de Copenhague (Danemark), le 21 août 2020. 
Des clients à la sortie d'un bar de Copenhague (Danemark), le 21 août 2020.  (OLAFUR STEINAR GESTSSON / RITZAU SCANPIX / AFP)

Il est notamment conseillé aux Danois de se créer une "bulle sociale". "On doit trouver peut-être cinq ou dix personnes à fréquenter. C'est avec elles qu'on va passer l'automne", a prévenu le directeur de l'Autorité de contrôle des maladies infectieuses (SSI). 

"C'est maintenant que ça compte." Face à la remontée du nombre de cas d'infection au Covid-19, les autorités du Danemark ont annoncé de nouvelles restrictions, mardi 15 septembre.  

"La contamination est à un haut niveau. Le nombre des hospitalisés a augmenté. L'institut sanitaire avertit que nous sommes au bord de quelque chose qui peut se transformer en deuxième vague", a expliqué la cheffe du gouvernement, Mette Frederiksen, sur Instagram. "Nous devons suivre les recommandations des autorités de santé", a insisté la Première ministre.

Pour la quatrième journée consécutive, plus de 300 nouveaux cas de contamination ont été recensés dans ce pays scandinave de 5,8 millions d'habitants. Un niveau similaire à celui enregistré au mois d'avril. 

L'Autorité de contrôle des maladies infectieuses (SSI) conseille ainsi à chacun de se créer une "bulle sociale". "On doit trouver peut-être cinq ou dix personnes à fréquenter. C'est avec elles qu'on va passer l'automne. Les enfants doivent choisir des camarades dans leur classe", a assuré le directeur de SSI, Kåre Mølbak, lors d'une conférence de presse.

Seulement 500 spectateurs pour les matchs de foot

A Copenhague et dans sa banlieue, les bars et restaurants sont désormais priés de fermer à 22 heures. Dans le reste du Danemark, les bars et les restaurants ferment à 2 heures, à l'exception d'Odense qui a dernièrement connu une flambée du nombre de nouveaux cas. Les portes des bars et restaurants y seront closes à minuit. 

Clients et membres du personnel des bars et des restaurants sont également priés de porter un masque de protection lorsqu'ils ne sont pas assis. "Un [nouveau] malade sur cinq a entre 20 et 29 ans. C'est pour cela que les restrictions touchent la vie nocturne", a souligné le ministre Magnus Heunicke, pendant la conférence de presse.

A domicile, les fêtes devront également s'achever à 22 heures. En parallèle, la jauge est ramenée à 500 spectateurs pour les matchs du championnat de football. Ces restrictions sont valables jusqu'au 1er octobre.

Vous êtes à nouveau en ligne