Bourse : coronavirus et guerre du pétrole provoquent un lundi noir

franceinfo

L'économie de la planète est contaminée par le Covid-19. Les places boursières se sont effondrées lundi 9 mars. La croissance française va être plus sévèrement touchée, admet le ministre de l'Économie.

En Asie, au Moyen-Orient, en Amérique et en Europe, les Bourses ont dégringolé lundi 9 mars : -7% à Londres, -7,9% à Francfort et -8,39% à Paris pour le CAC 40. "On a à peu près effacé un an de hausse en deux semaines", constate Yannick Beaujeu, chargé de clientèle privée chez Saxo Bank. En fin de journée, le Dow Jones baissait de 6% à cause d'un cocktail explosif : une guerre du pétrole entre Russie et Arabie saoudite qui a fait chuter le prix du baril de 25% et la crise sanitaire due à l'épidémie de Covid-19 qui panique les investisseurs.

Luxe, événementiel, tourisme en berne

Lundi matin, Bruno Le Maire a réuni les acteurs du monde économique sur le qui-vive. "Ce sont des baisses de chiffre d'affaires de 60% pour les traiteurs, de 30 à 40% dans l'hôtellerie, de 25% pour les restaurateurs", a déclaré le ministre de l'Économie. La Banque de France a revu ses prévisions de croissance à la baisse pour le premier trimestre, passant de 0,3 à 0,1%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne