BorgWarner : fermeture de l’unique implantation française

France 3

La situation s’assombrit pour les 368 salariés de BorgWarner et leurs familles, suite à l’annonce de la fermeture du site.

Les chiffres donnent le tournis. La pandémie a déjà entraîné la destruction d’un demi-million d’emplois pendant le premier trimestre. D’ici deux ans, jusqu’à un demi-million supplémentaires devrait disparaître rien que dans l’industrie, selon une étude. Et une entreprise fait la une des journaux : BorgWarner, à Tulle (Corrèze). 48 heures après l’annonce de la fermeture du site de BorgWarner, les salariés sont toujours sous le choc.

40% de baisse de chiffre d’affaires

Les seuls qui acceptent de témoigner à la sortie préfèrent rester anonymes. "Ça fait un choc quand même, ça fait bizarre de savoir que tout va s’arrêter comme ça d’un coup", exprime une salariée. Cette usine est la seule implantation française du groupe américain. 368 salariés fabriquent ici des boîtes de vitesse pour l’industrie automobile. Arrivée à Tulle en 1995, le groupe voit grand, et a même construit une usine flambant neuve en 2005. Aujourd’hui, la direction justifie cette fermeture inattendue par une baisse du chiffre d’affaires de plus de 40%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne