Baccalauréat : le contrôle continu "un des moins pires scénarios" pour la FCPE

En cette période de confinement, la tenue du bac dans des conditions normales était devenue quasi impossible. Le contrôle continu est-il une bonne solution ? Najat Belahcen, vice-présidente de la FCPE du Val-de-Marne, est l'invitée du 23h de franceinfo.

"Cette décision on l'attendait, par contre il reste quelques zones d'ombre à lever qui inquiètent les parents notamment sur le troisième trimestre parce qu'on n'a pas de visibilité sur la reprise des cours et les premières qui vont devoir passer les oraux. Le confinement a duré plus que prévu", avance la vice-présidente de la FCPE du Val-de-Marne. Qu'est-ce qui pourrait rassurer les parents ? "On demande dans un premier temps de la bienveillance pour les élèves. Beaucoup ont été affectés psychologiquement, socialement (…) On veut aller au bout du contrôle continu et ne pas imposer une pression aux élèves notamment pour qu'ils sortent de cette crise sereinement", avance-t Najat Belahcen.

Un bac au rabais ?

Est-ce que ce bac 2020 sera un bac au rabais ? "C'est normal que certains parents se posent la question. Il est compliqué de sortir de cette crise indemne, même pour nous les parents. Finalement quand on regarde le scénario adopté sur le contrôle continu, c'est un des moins pires scénarios qui pouvait être donné aujourd'hui", termine-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne