Avec le déconfinement, le monde du travail doit se réorganiser

franceinfo

L’intendance des entreprise doit pallier l’urgence d’un retour progressif des salariés à partir du 11 mai. Illustration en région parisienne.

Dans son entreprise, Agostino de Almeida, directeur général de Derichebourg Technologies & Accueil, a déjà tout organisé pour le 11 mai : gel hydroalcoolique et caméras thermiques. "Chaque collaborateur est invité à se présenter dans un dispositif de prise de température corporelle", explique ce patron. Pour le retour de la moitié des salariés, la société de services aux entreprises a prévu des stocks de masques. Dans les bureaux, une nouvelle organisation a été mise en place. Une partie des effectifs continuera à télétravailler pour garantir la distanciation sociale.

Distanciation, prévention, désinfection...

Si certaines entreprises sont déjà prêtes, le gouvernement pourrait imposer des mesures strictes envers les employeurs : un mètre de distance entre les salariés. Si ce n'est pas respecté, l'entreprise devra fournir des masques. Autre consigne : désinfecter chaque jour les locaux. Une entreprise prévoyait de dépister les salariés pour le Covid-19, mais les sociétés ne pourront pas obliger à effectuer des dépistages

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne