Auvergne : un confinement au grand air aux pieds des volcans

FRANCE 2

France 2 nous emmène aux pieds des volcans d’Auvergne. Confinement oblige, les promeneurs sont priés de rester chez eux, car les gendarmes veillent. Les habitants voient la nature reprendre ses droits. Les chamois, notamment, sont de sortie.

Il aura fallu 13 millions d’années pour façonner ces paysages grandioses : ue chaîne de volcans au cœur de l’Auvergne, des lacs aux sommets enneigés, une nature hostile et sauvage. Alors, comment vivre au cœur de la montagne au temps du confinement ? De la terrasse de son refuge, Paul Lucci domine toute la vallée, seul depuis 51 jours. Le jeune homme n’a pourtant pas ressenti la solitude. En temps normal, son refuge accueille promeneurs et randonneurs toute l’année. Désormais, tout est à l’arrêt.

Les animaux profitent de la tranquilité

Du monde, il n’y en a plus dans les montagnes. Aucune activité sportive n’est autorisée. Peu à peu, la nature a repris ses droits. Au pied des pistes de ski, pour la première fois, on peut croiser des chamois. Une nature sauvage qui n’hésite plus à s’approcher, comme le constate une habitante tous les matins. Un peu plus bas dans la vallée, d’autres sont obligés de continuer leurs activités. Avec sa petite voiture aménagée, Alexandre Letort élabore chaque jour les prévisions météo locales. En montagne, ceux qui profitent le plus de ce confinement, ce sont les gendarmes. Encore endormis, les volcans d’Auvergne se réveilleront dans quelques jours peuplés de leurs habitants. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne