Après le coronavirus, l'économie repart

FRANCEINFO

Des indicateurs économiques meilleurs que prévu sont observés. La Banque de France assure que le PIB devrait bondir au troisième trimestre. Certains secteurs repartent plus vite que d’autres.

La petite entreprise de Sébastien Ludwig ne connaît plus la crise. Dans les Alpes-Maritimes, sa miroiterie voit son carnet de commandes se remplir depuis le déconfinement : + 30% de chiffre d’affaires par rapport à 2019. "On est en train de voir pour embaucher deux personnes dans notre entreprise", confie Sébastien Ludwig, gérant. "On a eu peur de se retrouver sur la liste comme les restaurateurs, les confrères qui ont eu plus de difficultés que nous", explique André de la Celle, un salarié rassuré.

La Banque de France moins pessimiste

Une reprise plus rapide que prévu dans le bâtiment, mais également dans d’autres secteurs, comme l’industrie, avec la chimie ou la métallurgie, ou les services. Par conséquent, le repli de l’activité des entreprises françaises est moins important que prévu selon la Banque de France: - 9% par rapport à une période normale contre - 12% précédemment estimé. Néanmoins, la crise ne couvre pas les pertes passées. La restauration et l’hébergement en revanche n’ont retrouvé que la moitié de leur activité, alors que les vacances ont commencé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne