APPEL À TÉMOIGNAGES. Coronavirus : votre activité professionnelle a été bouleversée ou s'est arrêtée du fait de la crise ? Racontez-nous

L\'usine Renault de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne), le 29 mai 2020. L\'usine est menacée de fermeture par le plan d\'économies annoncé par le constructeur. 
L'usine Renault de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne), le 29 mai 2020. L'usine est menacée de fermeture par le plan d'économies annoncé par le constructeur.  (MAXPPP)

L'épidémie de Covid-19 a entraîné une récession économique inédite depuis 1945. Selon les prévisions du FMI, le PIB français devrait reculer cette année de 12,5%.

Un signe de reprise partielle de l'activité, engagée avec la levée progressive des mesures de confinement. Au mois de mai en France (hors Mayotte), le nombre de demandeurs d'emploi n'exerçant aucune activité (catégorie A) a reculé de 3,3%, selon les données du ministère du Travail et de Pôle emploi publiées jeudi 25 juin. Mais alors que l'activité reprend peu à peu, les effectifs des demandeurs d'emploi de catégorie A, B et C continuent de s'élever à un niveau historique, avec 6,125 millions de personnes à la recherche de travail.

"La situation reste difficile", a reconnu dans un communiqué le ministère du Travail. D'après de nouvelles prévisions du Fonds monétaire international (FMI), le PIB français devrait reculer cette année de 12,5% du fait de la pandémie de Covid-19. Un niveau de récession parmi les plus élevés au monde, avec celui de l'Italie (-12,8%) et de l'Espagne (-12,8%). Les défaillances d'entreprises pourraient ainsi augmenter de 80% du fait de la crise, entraînant la suppression de 250 000 emplois cette année, selon l'Observatoire français des conjonctures économiques. 

Vous êtes touchés directement par cette crise économique inédite ? Votre activité professionnelle a cessé depuis le début de l'épidémie ou a été profondément modifiée par cette crise ? N'hésitez pas à nous raconter votre situation en répondant au formulaire ci-dessous. N'oubliez pas de nous laisser vos coordonnées, afin que nos journalistes puissent vous contacter. Celles-ci resteront bien sûr confidentielles. 

Vous êtes à nouveau en ligne