Ambulanciers : l’inquiétude en première ligne

France 2

Les ambulanciers sont très sollicités, ils jouent de plus en plus le rôle du Samu. Actuellement, 75% des personnes qu’ils transportent sont contaminées par le coronavirus. La rédaction du 20 Heures a suivi pendant une journée les ambulanciers des Hauts-de-Seine.

Leurs sirènes retentissent chaque jour dans les Hauts-de-Seine. Mamadou et Alexandre sont ambulanciers. Désormais, le Covid-19 les occupe presque à temps complet. À 25 ans, ils affrontent depuis deux semaines la crise sanitaire avec les moyens du bord. “Mon masque date d’hier, et il date de 2009, il est périmé, on a que ça”, déplore Mamadou.

“Malheureusement on a qu’un tablier”

“Pour une intervention Covid-19, on devrait avoir une protection au niveau des jambes, un surpantalon, une surblouse, des charlottes, une paire de lunettes, un masque FFP2, mais pas périmé, mais malheureusement on a qu’un tablier”, dénonce Alexandre, le jeune ambulancier. Les deux ambulanciers ont entre huit et dix interventions par jour, et désormais elles sont pratiquement toutes liées au coronavirus. Mardi 31 mars dans la matinée, c’est le Samu qui les envoie en intervention pour une sexagénaire qui présente la plupart des symptômes du coronavirus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne