Amazon : des livreurs protestent contre leurs conditions de travail

France 3

Depuis plusieurs jours, les employés d’entrepôt d'Amazon se mobilisent. Ils dénoncent des conditions de sécurité insuffisantes. Le leader mondial de la vente en ligne exerce des pressions "inacceptables" selon le ministre de l’Economie en refusant de payer les salariés qui souhaitent faire valoir leur droit de retrait.

Les salariés sont inquiets. Vendredi 21 mars, dans les Bouches-du-Rhône, les salariés, sous-traitants d'Amazon, ont bloqué l'entrée de l’entrepôt. L'objectif est de demander la fermeture. "Il y a eu cinq cas de coronavirus déclarés dans le dépôt. On n'avait pas le matériel sanitaire nécessaire. Malgré les cas déclarés, on continue à travailler", déplore une employée.

De multiples rassemblements sur différents sites

Selon la direction, il n'y aurait aucun cas de Covid-19 sur le site, mais cela ne suffit pas à rassurer les livreurs qui estiment ne pas être assez protégés. La direction d'Amazon a répondu par un communiqué. "Les mesures que nous avons prises sont fortes et assurent la sécurité de nos employés dans le strict respect des recommandations du gouvernement et des autorités sanitaires locales", assure le groupe. L'entreprise a refusé de fermer son site. Ces derniers jours, plusieurs sites Amazon ont connu des rassemblements de livreurs inquiets. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne