Alimentation : la grande distribution prépare les stocks

FRANCE 2

Dans les grandes surfaces, les distributeurs anticipent un réflexe observé lors du confinement : les razzias sur les pâtes et autres produits considérés comme essentiels.

Depuis que la seconde vague épidémique est présente et que la rumeur d'un second confinement se propage, une enseigne de la grande distribution a choisi de faire plus de stocks qu'à l'ordinaire. "Depuis de nombreuses semaines, à l'entrepôt comme dans les magasins, on a anticipé certaines familles de produits afin de ne pas tomber en rupture. On est prêt, on a du stock, on est prêt pour pouvoir pallier les éventuelles surconsommations", explique Quentin Hebert, directeur d'un magasin Franprix, pour le 20 Heures du mardi 27 octobre.

"Je ne vois pas la nécessité de le faire aujourd'hui"

Dans les allées du magasin, la plupart des clients disent ne pas avoir l'intention de faire des réserves. "Je ne l'ai pas fait au premier confinement, entre temps je n'ai pas vu de pénurie dans les magasins, donc je ne vois pas la nécessité de le faire aujourd'hui', témoigne un client au micro de France Télévisions. En mars dernier, les scènes de bousculades à l'entrée des supermarchés ou les files d'attente interminables devant les magasins s'étaient répétées par crainte d'une pénurie. 

Vous êtes à nouveau en ligne