Airbus va supprimer 15 000 postes dans le monde, dont 5 000 en France

France 2

L'avionneur européen Airbus s'apprête à supprimer 15 000 postes dans le monde, dont 5 000 en France, principalement pour répondre aux conséquences économiques de la crise du coronavirus. 

C'est le plus gros plan de réduction d'effectifs de l'histoire des Airbus. 15 000 postes vont être supprimés en Europe, dont 5 000 en France et autant en Allemagne, ce qui représente au total 11% des salariés. Le président du géant aéronautique parle d'une crise d'une gravité incroyable. À Toulouse (Haute-Garonne), les syndicats s'opposent à tout licenciement contraint. 

Une pyramide des âges élevées

"Les dispositifs ne nous rassurent pas. On parle encore pour le moment de dispositifs avec des mesures contraignantes qui pourraient être des départs non-volontaires. Cela ne s'est jamais vu dans le groupe. Je pense que l'on va avoir une grande bataille", explique François Vallin, déléguée syndicale, centrale CFE-CGC du groupe Airbus. En avril, Airbus avait déjà réduit sa production d'un tiers et prévoit désormais une baisse de 40% de son activité. Le groupe peut compter sur une pyramide des âges élevés pour faciliter les départs naturels non remplacés et les départs volontaires. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne