Agriculture : manque de main-d’oeuvre criant pour les récoltes

France 3

La saison des récoltes a commencé et les agriculteurs manquent de main-d’œuvre. Habituellement, ce sont les saisonniers, pour beaucoup venus de l’étranger, qui assurent cette mission. 

Didier Guillaume, le ministre de l’Agriculture, avait lancé un appel à tous ceux qui n’ont plus d’activité à rejoindre les agriculteurs. Robert Français, maraîcher à Montesson (Yvelines), a besoin d’aide sur son exploitation. Avec la crise sanitaire du coronavirus, il n’y a pas de main-d’œuvre étrangère, confinée elle aussi. Le maraîcher a donc embauché Didier Noël qui travaille sur les marchés et qui n’a plus d’activité depuis une semaine. C’est un candidat idéal pour le maraîcher, car Didier Noël est un ancien agriculteur.

Sans main-d’œuvre, toute la production pourrait être perdue

Le maraîcher se refuse pour l’instant à recruter des volontaires qui n’ont pas d’expérience. Selon Robert Français, c’est un travail physique avec un rythme difficile à tenir sur la durée pour les débutants. "Il y a un petit geste pour récolter, il faut savoir couper, il faut savoir enlever toutes les petites feuilles qui sont en dessous. Le souci, c’est qu’on nous a donné que des profils de gens qui n’ont pas d’expérience", confie-t-il. Les récoltes d’asperges et de tomates ont déjà commencé : sans main-d’œuvre, toute la production pourrait être perdue.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne