VRAI OU FAKE À vrai dire. Covid-19 : fenouil, vitamine, cocaïne sont-ils vraiment des remèdes efficaces ?

TV5MONDE

Le flot de rumeurs et d'infox ne se tarit pas au sujet du nouveau coronavirus et de la maladie qu'il provoque, le Covid-19. Sur les réseaux sociaux, on peut lire que le virus se cache dans les emballages à bulles envoyés dans le monde entier, qu'il épargne les populations d'Afrique ou qu'il pourrait se soigner avec du fenouil, de l'ail, de la vitamine C ou même de la cocaïne. Nous avons vérifié.

À chaque pays son remède miracle. En Thaïlande, un site recommande une herbe appelée la "chiretta verte". Au Sri Lanka, c'est une plante, l'ase fétide, qui est censée soigner la maladie provoquée par le nouveau coronavirus, qu'on appelle désormais officiellement le Covid-19. D'autres publications laissent croire carrément qu'une drogue dure -la cocaïne- serait efficace.

Un groupe Facebook algérien reprend en français une publication qui a fait fureur au Brésil. Il s'agit d'une liste de recommandations. Certaines sont judicieuses, comme se laver les mains plusieurs fois par jour. D'autres, plus étonnantes : comme prendre du foie de boeuf, du jus de cerise ou de la vitamine C.

La même publication s'attarde aussi sur les effets supposés du thé au fenouil. Il contiendrait la même substance que le Tamiflu, le médicament utilisé pour traiter la grippe A-H1N1.

Une affirmation démentie par le laboratoire Roche, qui fabrique le Tamiflu. Et même si cétait le cas, il n'est pas prouvé que ce médicament contre la grippe est efficace contre le Covid-19.

Emmanuel André, microbiologiste à la KU Louvain en Belgique, explique qu'"il y a plus de 80 études cliniques pour essayer de mettre en évidence des activités de certaines molécules par rapport au Covid-19. Il n'y a aucune évidence qui laisserait penser que le Tamiflu serait efficace".


De son côté, Gilles Pialoux, médecin, spécialiste des maladies infectieuses à l'hôpital Tenon, à Paris, assure qu'"actuellement vous avez des publications scientifiques qui sortent quasiment en temps réel donc c'est assez facile de regarder s'il y a des traces, ne saurait-ce que de données in vitro, avec la référence au fenouil, à l'ail, au foie de boeuf ou à des herbes médicinales. Or, il n'y a absolument aucune donnée à l'heure d'aujourd'hui".

Vous êtes à nouveau en ligne