1er mai : l’organisation des fleuristes pour vendre du muguet en plein confinement

France 3

Comment offrir du muguet en plein confinement ? Ce 1er mai, les fleuristes sont autorisés à vendre la fleur porte-bonheur uniquement en livraison ou devant leur boutique, à condition qu'elle ait été commandée à l’avance.

Même à travers un masque, le parfum de ces petites clochettes blanches est enjôleur. Il donne le sourire et ouvre des perspectives. En ce 1er mai confiné, Aubane Letrou transporte son commerce de muguet dans la charcuterie du voisin. "C’est vrai que pour nous, c’est une des plus grosses fêtes de l’année, donc c’est un petit peu dommage. On essaie de faire autrement, trouver d’autres solutions pour permettre aux clients d’avoir un petit brin de muguet aujourd’hui", explique la fleuriste de Falaise (Calvados). 

Un printemps très décevant pour la profession

D’autres fleuristes ont choisi de vendre le muguet sur le pas de leur porte ou en livraison, histoire d’entretenir le lien avec les clients. Il s’agit aussi de faire rentrer un peu d’argent dans les caisses, en ce printemps bien déprimant pour la profession. "Les mariages démarraient sur avril, mai, juin. Là, la période des mariages va être très compromise", se désole Sophie Amice-Lerebourg, présidente de la Chambre syndicale des fleuristes de Normandie.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne