14-Juillet : un défilé plus sobre que d’habitude

FRANCEINFO

En raison de la crise sanitaire qui touche la France, le défilé du 14-Juillet sera moins impressionnant qu’à l’accoutumée. Certaines villes vont même annuler les traditionnels feux d’artifice.

Le 14-Juillet n’aura pas la même saveur pour son édition en 2020. Avec l’épidémie de Covid-19 qui touche encore le pays, les instances ont dû adapter les célébrations de la fête nationale. "Il n’y aura pas de défilé traditionnel sur les Champs-Élysées. En revanche, il y aura une cérémonie sur la place de la Concorde. (…) Un défilé extrêmement restreint avec 2 500 personnes. Des personnes qui, vraiment, étaient en première ligne comme le régiment médical de l’armée de Terre mais également les marins pompiers", annonce le journaliste Carol Cuello en duplex depuis la place de la Concorde.

Un hommage aux soignants

Cette cérémonie devrait notamment honorer le travail remarquable des soignants en France durant la crise sanitaire qui a frappé le pays. Parmi les 2 000 personnes invitées à assister au défilé, il y aura du personnel médical mais aussi des proches de victimes du Covid-19. Des policiers et des caissières seront conviés. Les règles sanitaires devraient d’ailleurs être respectées avec des distanciations sociales entre les personnes qui défilent. Face à ce 14-Juillet inédit, certaines grandes villes ont pris la décision d’annuler les traditionnels feux d’artifices. C’est le cas de Lyon (Rhône), Marseille (Bouches-du-Rhône) ou même de Nice (Alpes-Maritimes).

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne