Cancer : des dessins pour tourner en dérision la maladie

FRANCE 2

Le 4 février est la journée mondiale de lutte contre le cancer. Le président de la ligue nationale contre le cancer l'affirme : au moins un enfant sur deux qui naît aujourd'hui sera touché par la maladie. Une jeune femme trouve la force de tourner en dérision la maladie grâce à des dessins. 

Il suffit d'un trait de crayon pour s’apercevoir que chez elle, la légèreté et l'optimisme sont des traits de caractère. Chaque jour, Marine dessine son quotidien avec le cancer, qu'elle n'hésite pas à tourner en dérision. "Le dessin me permet de digérer la maladie. Je suis concentrée sur quelque chose et donc je n'y pense pas. J'imagine la bêtise finale qui me fait sourire", explique-t-elle.

Des dessins pour dérider les malades

En août dernier, cette mère de famille de 31 ans apprend qu'elle est atteinte d'un cancer du sein. Sans peur de choquer, elle manie l'humour dès les premières séances de chimiothérapie, comme un pied de nez face à la maladie. "On vomit, on n'arrive pas à se lever. Cela existe, cela fait partie du traitement", précise Marine. Elle puise son énergie auprès de sa famille et de son petit garçon de 5 ans, qu'elle met en scène dans ses dessins pour expliquer sa maladie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne