Bergerac : une opération anti moustique tigre programmée après la détection d'un nouveau cas de dengue

Un moustique tigre,  l\'une des cent espèces les plus invasives au monde. 
Un moustique tigre,  l'une des cent espèces les plus invasives au monde.  (AMAT MICHEL / MAXPPP)

De nombreux quartiers seront traités contre le moustique tigre vendredi, aux alentours de Bergerac, en Dordogne après qu'un nouveau cas de dengue a été répertorié. 

Une démoustication de plusieurs quartiers de Bergerac, en Dordogne, doit avoir lieu dans la matinée du vendredi 26 juillet, après un nouveau cas de dengue détecté chez un patient qui rentrait de l'étranger, rapporte France Bleu Périgord.

Les opérations vont commencer dès 5h vendredi matin, car le patient a théoriquement pu transmettre sa maladie à des moustiques tigres, l'une des cent espèces les plus invasives au monde, qui l'auraient piqué à Bergerac. Ces derniers peuvent ensuite contaminer d'autres personnes. Plusieurs quartiers au nord de la Dordogne auront donc droit à une pulvérisation d'insecticide : la Moulette, le boulevard Chanzy, Waldeck Rousseau et Ernest Renan à l'extrême ouest, à l'est et au nord de la ville.

Bien laver les fruits et légumes du potager

De faibles doses doivent être projetées à partir d'un 4x4 dans la rue, précise France Bleu. Rien de très dangereux pour la santé, mais il faudra tout de même attendre trois jours après le traitement pour consommer les légumes et les fruits de votre potager, une fois qu'ils seront lavés bien sûr.

Un patient lui aussi atteint par la dengue avait déjà été soigné entre le 14 et le 19 juin dernier à l'hôpital de Bergerac et une démoustication du quartier avait déjà eu lieu le 2 juillet.

Vous êtes à nouveau en ligne