Atteinte de la maladie d’Huntington, Charline Pouillet se bat pour financer la recherche

FRANCEINFO

Porteuse de cette maladie orpheline et encore méconnue, elle réalise des exploits sportifs pour soulever des fonds servant à la recherche.

Un combat de tous les instants. Porteuse de la maladie d’Huntington, une dégénérescence neurologique, Charline Pouillet a décidé de se fixer des défis sportifs pour faire connaître cette maladie. Elle a gravi le Mont-Blanc, a traversé la France à vélo en une semaine. Son prochain objectif est de taille : elle va rallier à pied Caen (Calvados) à Paris en seulement deux jours.

Récolter des fonds pour la recherche

À travers ces exploits, Charline Pouillet cherche à se prouver à elle-même mais aussi à son père, atteint de la maladie également, qu’il est possible de se surpasser malgré tout. Cela permet aussi de récupérer des fonds. "Pour le Mont-Blanc, on avait récolté 5 000 euros, pour la traversée de France à vélo 2 600 euros. Ce sont des sommes, peut-être pas énormes, pour faire avancer la recherche. Donc bien sûr c’est un objectif mais je pense que le but premier c’est de donner de la visibilité à la maladie", explique-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne