Plan santé : compétences élargies pour les infirmières

FRANCE 3

En plus des assistants qui viendront seconder les médecins, certaines infirmières pourront prolonger des ordonnances. La ville de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) teste ce dispositif.

Mathilde Charpigny-Neveu n'est pas médecin, mais infirmière en pratique avancée. Son rôle : recevoir des patients atteints de maladie chronique pour un suivi personnalisé. "Le médecin m'a confié un patient pour voir comment on peut améliorer sa santé sans recourir aux médicaments", indique-t-elle. Elle enchaîne les consultations de suivi de patients diabétiques.

L'État aimerait former plus d'infirmières de pratique avancée

Avec ses deux années de formation supplémentaire, elle peut pratiquer certains actes médicaux normalement réservés aux médecins. "On peut faire un examen clinique complet du patient, au niveau cardio-respiratoire, articulaire", poursuit l'infirmière. Mathilde Charpigny-Neveu ne peut pas rédiger de prescriptions, mais seulement prolonger des ordonnances, sous l'autorité du médecin. Pour soulager les médecins débordés, l'État envisage de former 5 000 infirmières de pratique avancée d'ici un an.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne