FRANCE 2 / FRANCETV INFO

VIDEO. Levothyrox : "Je ne leur fais plus confiance, c'est fini"

Dominique Grégoire, 69 ans, ne fait plus de vélo depuis cet été, à cause de douleurs soudaines aux jambes. La faute, selon lui, à la nouvelle formule du Levothyrox. Quand il entend parler de ses effets secondaires au journal télévisé, il prend une décision radicale : arrêter son traitement. Extrait d'"Envoyé spécial".

"On vous donne un remède, c'est pour vous soigner, pas pour vous rendre malade. Il me fait mal, je ne le prends plus", dit-il après avoir montré aux journalistes ses boîtes de médicament non entamées. Sans hormones thyroïdiennes depuis deux mois, Dominique prend un risque sérieux : l'épuisement de son organisme peut le mener à l'arrêt cardiaque.

Un traitement qu'il est dangereux d'arrêter

Mais Dominique ne se sent "pas plus en danger qu'en le prenant". Il ne veut même pas consulter son médecin. De toute façon, il ne l'écoutera pas. Quant à la ministre de la Santé, qui a souligné qu'il ne faut surtout pas arrêter le traitement, "qu'elle vienne, je vais lui expliquer, lâche-t-il. Je leur fais plus confiance, c'est fini."

Extrait de "Levothyrox : fiasco sur ordonnance", un reportage diffusé dans "Envoyé spécial" le 5 octobre 2017.

plus