Le siège de l\'Agence nationale de sécurité du médicament a été perquisitionné, le 17 octobre 2017, dans le cadre de l\'enquête sur le Levothyrox.
Le siège de l'Agence nationale de sécurité du médicament a été perquisitionné, le 17 octobre 2017, dans le cadre de l'enquête sur le Levothyrox. (GOOGLE STREET VIEW / FRANCEINFO)

Levothyrox : le siège de l'Agence nationale de sécurité du médicament perquisitionné

Une perquisition est en cours, dans la matinée du mardi 17 octobre, au siège de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) à Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis, a appris franceinfo de source judiciaire, confirmant une information de l'AFP. Elle intervient dans le cadre de l'enquête sur la nouvelle formule du Levothyrox.

365 plaintes reçues

Une enquête préliminaire a été ouverte le 15 septembre et confiée au pôle santé publique du TGI de Marseille. À ce jour, le parquet de Marseille a reçu 365 plaintes. Ce médicament est pris par 3 millions de patients soignés pour des problèmes de thyroïde. Il est mis en cause depuis la commercialisation d'une nouvelle formule.

Mardi 3 octobre, une perquisition a été menée à Lyon, au siège du laboratoire pharmaceutique Merck, fabricant du Levothyrox. Des boites de médicaments et des documents ont été saisis.

plus