Les Français consomment toujours plus d'antibiotiques

(La France championne d'Europe de consommation d'antibiotiques © MaxPPP)

Depuis 2010, la consommation d'antibiotiques a augmenté de près de 6%. Plus on en consomme, plus on augmente le risque que les bactéries deviennent résistantes. D'où l'alarme sonnée par l'Agence nationale de sécurité du médicament.

Toujours plus d'antibiotiques, et toujours plus en France : nous consommons 30% d'antibiotiques de plus que la moyenne des pays européens. Les femmes sont les plus concernées puisqu'elles représentent 60 % des utilisateurs.

Les antibiotiques sont prescrits en tout premier lieu pour soigner les affections respiratoires du type sinusites, bronchites ou angines, puis les affections urinaires, en particulier les cystites, et enfin les otites.

Les campagnes d'information ne produisent plus leurs effets

Deux raisons expliquent l'augmentation de la consommation des antibiotiques en France. D'abord, la pression des patients sur leur médecins : les prescriptions d'antibiotiques s'envolent chez les médecins de ville alors qu'elles restent très mesurées à l'hôpital. Seconde raison : les campagnes d'information ne produisent plus leurs effets. Nous nous rappelons du slogan "les antibiotiques, c'est pas automatique" mais plus personne ne le met en application.

Une choses est sûre, cette augmentation de la consommation des antibiotiques est inquiétante, car très peu de nouveaux antibiotiques arrivent sur le marché. Les médecins se retrouvent souvent impuissants face à des bactéries qui deviennent de plus en plus dangereuses.

Pourquoi tant d'antibiotiques en France ? Eléments de réponse avec Philippe Cavalié, de l'Agence nationale de sécurité du médicament
--'--
--'--