Les chiens d'aveugles rejetés des lieux publics

FRANCE 3

En France, les chiens d'aveugles sont encore largement rejetés des lieux privés comme publics. France 3 a suivi une malvoyante accompagnée de son chien.

Les chiens d'aveugles sont refusés dans de nombreux endroits mêmes publics. Depuis trois ans, Delphine est toujours accompagnée de son chien, mais souvent son compagnon à quatre pattes n'est pas accepté. Pourtant la loi oblige tous les responsables de lieux ouverts au public à accueillir les chiens d'aveugles sous peine de devoir payer une amende de 450 euros. Seulement, la loi n'est pas respectée même dans les lieux publics. Dans les piscines et salles de sport, une fois sur deux, c'est un refus.

"Un gros point noir"

Pour se déplacer, le combat est similaire, dans un cas sur trois les taxis refusent les chiens de personnes aveugles. "Les taxis, ça reste un gros point noir. On sent une grande réticence. Quand ils acceptent, ils soupirent, ils lèvent les yeux au ciel", explique Delphine. Pour mettre un terme à cette discrimination, les fédérations de chiens guide mènent depuis trois ans de grandes campagnes de sensibilisation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne