Le ministère de la Santé entend lutter contre l'antibiorésistance

Les bactéries résistantes aux antibiotiques font quatre fois plus de morts que les antibiotiques.

Depuis cinq ans, la consommation des antibiotiques est repartie à la hausse en France. Le pays en consomme 30% de plus que la moyenne européenne. Problème, cette trop grande consommation a pour conséquence de renforcer les défenses des bactéries. L'efficacité des médicaments est réduite.

Cette réalité inquiète chercheurs et médecins. Chaque année, 160 000 malades développent des infections dues à ces bactéries multirésistantes. Près de 13 000 en meurent.

-25% d'ici 2017

Le ministère de la Santé veut donc réduire la consommation d'antibiotiques de 25% d'ici 2017. "Nous voulons accompagner les médecins dans la prescription d'antibiotiques. Faire en sorte que l'on ne puisse plus prescrire d'antibiotiques pour plus de sept jours" a déclaré Marisol Touraine. Le ministère veut aussi encourager la recherche sur la résistance à ces médicaments.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne