Jura : toujours des questions après l'intoxication de 16 élèves

De quoi ont été victimes les collégiens intoxiqués dans le Jura après un cross ? Au lendemain des faits, les enquêteurs tentent de lever les zones d'ombre.

Les élèves sont encore sous le choc. Lors de la dernière course du cross la veille, des élèves ont été pris de convulsions dans le Jura. "Quand on est passé, des filles ont commencé à tomber. Une s'est écroulée par terre", raconte un garçon. "Elle avait les yeux qui vrillaient, elle bougeait dans tous les sens", ajoute une autre. "Quand elles sont sorties du cross, elles ont bu de l'eau et les boissons et sont tombées tout de suite après", détaille une autre fille.

Analyses encore en cours

À l'issue de la course, cinq collégiennes ont été hospitalisées, l'une l'est encore, mais son pronostic vital n'est plus engagé. L'origine de l'intoxication n'est pas identifiée. Au stand de ravitaillement, il y avait seulement de l'eau en pichet, des viennoiseries et du sirop à diluer. Des analyses toxicologiques sur ces produits sont en cours. Les quatre collégiennes ont été auditionnées. Pas d'anomalie relevée sur le réseau d'eau potable, mais les analystes n'ont pas pu avoir accès aux pichets. Les résultats seront connus dans une semaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne