Ibuprofène : un danger pour les femmes enceintes ?

FRANCE 3

Contre-indiquée à partir du sixième mois, la prise de cet anti-inflammatoire pourrait être nocive dès le début de la grossesse.

"Je sais qu'il y a des médicaments que l'on ne peut pas prendre lorsque l'on est enceinte. Si j'avais eu besoin, j'aurais demandé à mon médecin tout simplement", nous dit la maman du petit Milo, qui a évité au maximum de prendre quoique ce soit pendant sa grossesse. Jusqu'à trois femmes enceintes sur dix prennent pourtant de l'ibuprofène sans ordonnance, en le mélangeant parfois avec de l'aspirine.

Des traitements alternatifs

Ce cocktail est pourtant à éviter dès le premier trimestre de la grossesse selon les médecins, car il peut perturber le système hormonal du foetus et la formation des testicules. Pour le docteur Aurelia Chauveaud, gynécologue, il existe d'autres moyens de lutter contre les désagréments liés à la grossesse, comme l'ostéopathie ou certains traitements plus adaptés aux maux en question.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne