"Une nécessité" : des distributeurs de protections hygiéniques gratuites bientôt mis en place dans les résidences étudiantes de Bretagne

Des protections hygiéniques (image d\'illustration)
Des protections hygiéniques (image d'illustration) (MAXPPP)

Des distributeurs de protections hygiéniques gratuites vont être installées à partir de fin septembre dans les 25 résidences universitaires de Bretagne. Une initiative du Crous pour lutter contre la précarité menstruelle des étudiantes.

C'est une première en France : des distributeurs de protections hygiéniques gratuites vont être déployés dans les 25 résidences universitaires de Bretagne à l'initiative du Crous, ce qui permettra de lutter contre la précarité menstruelle des étudiantes, rapporte France Bleu Breizh Izel.

Les premiers distributeurs seront installés à la fin du mois de septembre, ils fonctionneront avec un budget annuel de 9.000 euros et proposeront des serviettes et des tampons en coton bio, fournis par l'entreprise Marguerite et compagnie basée à Lesconil, dans le Finistère.

"C'est bien d'avoir des choses qui sont plus écoresponsables et meilleures pour notre corps"

"Je trouve que c'est une bonne initiative et ça fait du bien de voir des choses comme ça faites et mises en place", se réjouit Eve-Anne, une étudiante qui habite dans la résidence universitaire brestoise de Kergoat. Sa résidence fait partie des premières à accueillir le dispositif. Marie, une autre étudiante, insiste sur le fait que ces protections sont "une nécessité" pour les jeunes femmes, qui pourtant n'y "ont pas forcément accès."

Le fait que ces protections hygiéniques soient bio "permet également de conserver de l'hygiène écologique, parce que quand on sait toutes les cochonneries qu'il y a dans les différents tampons et serviettes actuellement, c'est bien d'avoir des choses qui sont plus écoresponsables et meilleures pour notre corps en plus", salue Eve-Anne.

Vous êtes à nouveau en ligne