Eponges, mascara, rouge à lèvres ... attention aux nids à bactéries !

Eponges, mascara, rouge à lèvres ... attention aux nids à bactéries !
Eponges, mascara, rouge à lèvres ... attention aux nids à bactéries ! (Crédits Photo : © Pexels)

Les éponges utilisées pour appliquer le fond de teint contiennent des bactéries pathogènes quand elles ne sont pas suffisamment nettoyées. Les mascaras et rouge à lèvres sont aussi largement contaminés.

De nombreux produits de maquillage qui font partie de votre routine quotidienne sont aussi de véritables nids à bactéries. C’est ce que révèlent des chercheurs de l’université d’Aston, à Birmingham (Royaume-Uni) dans une étude publiée le 2 décembre 2019 dans le Journal of Applied Microbiology. Selon eux, la grande majorité de ces produits sont contaminés par des bactéries potentiellement dangereuses pour la santé.

A lire aussi : Perturbateurs endocriniens, substances toxiques… attention à vos produits cosmétiques !

467 produits testés

Pour réaliser cette étude, les chercheurs ont collecté 467 produits de maquillage usagés : éponges pour appliquer du fond de teint ou éponges de "contouring", mascara, eye-liner, rouge à lèvres et gloss. Pour chacun de ces produits, les chercheurs connaissaient leur durée et leur mode d’utilisation grâce à un questionnaire rempli par les propriétaires de ce maquillage.
Les scientifiques ont ensuite prélevé une partie de chacun de ces produits et l’ont déposée sur des milieux de culture pour observer les bactéries qui s’y développaient.

Escherichia coli et staphylocoques

Résultat : neuf produits sur dix contenaient des bactéries potentiellement responsables de maladies allant de l’infection de la peau à la septicémie. Ce risque est particulièrement élevé si les produits sont utilisés au niveau des yeux, de la bouche ou à proximité d’une plaie ou d’une égratignures.

Parmi les germes identifiés : la bactérie Escherichia coli, présente dans notre tube digestif et responsable d’intoxications mais aussi des staphylocoques à haut risque infectieux.

Toutes les éponges contiennent des bactéries

Selon ces chercheurs, la palme du pire produit revient aux éponges utilisées pour appliquer le maquillage. Elles contenaient toutes des bactéries dans des concentrations élevées. Et pour cause : 93% d’entre elles n’avaient jamais été nettoyées. Un problème d’hygiène majeur, d'autant plus que ces outils, souvent humides après leur utilisation, constituent un terrain de croissance idéal pour les bactéries.

Autre problème : le maquillage continue souvent d’être utilisé après la date de péremption ou la durée d’usage indiquée le plus souvent en mois sur les produits soumis à la réglementation européenne (3M pour 3 mois après ouverture par exemple).

Nettoyer et sécher soigneusement les éponges

"Les mauvaises pratiques d’hygiène des consommateurs en ce qui concerne l’utilisation du maquillage, en particulier les éponges, sont très préoccupantes" s’inquiète la docteure Amreen Bashir, co-autrice de l’étude, dans un communiqué de l’université d’Aton. En particulier parce que cette chercheuse et ses collègues ont trouvé "des bactéries telles que E. coli, qui est liée à la contamination fécale, se multipliant sur tous les produits que nous avons testé" ajoute-t-elle.

La solution pour limiter les risques de contamination infectieuse serait, selon la docteure Bashir, de mieux informer les consommateurs sur "la nécessité de nettoyer les éponges régulièrement et de les sécher soigneusement" mais aussi sur "les risques d’utiliser du maquillage au-delà de sa date d’expiration".

Vous êtes à nouveau en ligne