Hospitalisés après une course dans la boue

FRANCE 3

Dans les Alpes-Maritimes, une mystérieuse épidémie touche les participants d'un Mud Day. La boue dans laquelle se roulent les participants pourrait être responsable.

A côté de Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes), une partie des participants d'une course dans la boue présentent les symptômes d'une gastro-entérite. En participant au Mud Day, Mathieu Maino avait sans doute tout imaginé : entorse, fracture, déshydratation... Tout sauf une gastro ou ce qui y ressemble. Les premières douleurs sont apparues 36 heures après l'épreuve. Comme lui, une trentaine de patients ont afflué au service des urgences de Cagnes-sur-Mer.

Des centaines de malades

À en croire les malades, la liste pourrait s'allonger. "Il y a près d'une personne sur deux que je connais, qui a fait le Mud Day et qui est malade", explique le participant de la course, au micro de France 3.

Samedi, ils étaient 8 000 participants venus se frotter à la boue dans un parcours du combattant de 13 kilomètres. Les témoignages de participants malades se comptent désormais par centaines sur les réseaux sociaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne