Urgences : des hôpitaux parisiens en grève

FRANCE 3

Les hôpitaux de Paris sont en grève illimitée depuis lundi 15 avril. Le mouvement a été lancé par les urgences.

Les urgences parisiennes sont en grève. Depuis lundi 15 avril et pour une durée illimitée, les hôpitaux de Paris ont lancé un mouvement de contestation. En direct de la Pitié Salpêtrière, Johanne Van Hove explique que le personnel hospitalier dénonce "une dégradation des conditions de travail et une insécurité grandissante". "C'est une série d'agressions qui a déclenché la mobilisation du personnel de l'hôpital Saint-Antoine. Ils réclament du renfort de personnel, mais aussi une meilleure reconnaissance de leur travail avec une prime de 300 € mensuelle. Le mouvement est suivi dans huit hôpitaux parisiens, notamment à la Pitié Salpêtrière".

Les urgences pédiatriques également en grève

La journaliste précise que les personnes dont l'état nécessite des soins en urgence, pourront néanmoins s'y rendre. Les soignants grévistes travaillent, en portant un brassard. "Les huit principaux syndicats demandent de véritables négociations, c'est pourquoi le mouvement pourrait s'étendre et l'ensemble du personnel est appelé à se mobiliser le week-end de Pâques". Martin Hirsch, le président de l'AP-HP a déjà promis la création de 50 emplois, très insuffisant selon les syndicats. Les urgences pédiatriques se sont jointes au mouvement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne