Une baisse de l'hospitalisation des personnes âgées prévue d'ici 2030

L'hospitalisation des personnes âgées diminuerait d'ici à 2030, grâce notamment aux progrès de la médecine et à une meilleure organisation des parcours de soins, selon une étude publiée ce 11 mai par la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees). 

Le nombre de séjours des plus de 65 ans dans un service de MCO (médecine, chirurgie et obstétrique) en 2014 a augmenté de 3,5% par rapport à 2013, alors que cette population augmentait de 2,9%. Ces chiffres illustrent "un recours accru à l'hospitalisation après 65 ans", note l'étude. Mais on pourrait assister d'ici à 2030 à "un retournement de cette tendance", selon les projections des experts interrogés par la Drees.

En moyenne, le taux d’hospitalisation des plus de 65 ans baisserait de près de 5% en 2030.

Progrès dans le parcours de soin

"Compte tenu uniquement du vieillissement démographique, le nombre de séjours hospitaliers augmenterait de plus de 2 millions et les besoins en lits d’hospitalisation complète de 28 % à horizon 2030", indiquent les auteurs. Mais grâce aux progrès réalisés dans le suivi des pathologies chroniques et à une meilleure organisation des parcours de soins, le recours à l'hôpital des personnes âgées diminuerait.

Ainsi, "en tenant compte également du développement de la prise en charge ambulatoire et du raccourcissement des durées de séjours en hospitalisation complète, le nombre de journées en hospitalisation complète diminuerait d’un peu plus de 3 millions et le nombre de séjours réalisés en ambulatoire augmenterait de près de 50 % en 2030, par rapport à 2012", conclut la Drees.

avec AFP