Sète : les urgences sous tension

FRANCE 2

Canicule oblige, la vigilance est accrue dans les hôpitaux. Immersion aux urgences de Sète, dans l'Hérault. 

Aux urgences de l'hôpital de Sète (Hérault), les touristes occupent les box avec souvent le même type de blessure : des fractures, dues aux activités nautiques. L'équipe est composée de trois médecins et de quatre infirmières de garde. Tous les lits de la salle de tri sont occupés et il est difficile pour le personnel de faire face. "Je suis tout seul comme aide-soignant pour la journée de douze heures", explique Alexandre Moranchel. Le téléphone relié au SAMU n'arrête pas de sonner pour annoncer l'arrivée de nouveaux patients.

160 patients par jour

En été, la fréquentation des urgences double, il y a 160 patients par jour au lieu de 80 hors-saison, mais les renforts sont limités : des matelas supplémentaires la nuit, un aide-soignant et une infirmière pour l'après-midi. La salle d'attente est pleine et les gens s'impatientent. Un jeune homme, finalement transféré, aura passé neuf heures aux urgences. "On manque cruellement de personnel et c'est difficile de rentrer chez soi et de se dire qu'on aurait pu faire mieux", témoigne l'infirmière d'accueil.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne