Paris : une cinquantaine de personnes verbalisées et trois personnes interpellées pour avoir refusé de se disperser après une manifestation

Des soignants manifestent pour demander plus de moyens, devant l\'hôpital Robert-Debré, à Paris, le 21 mai 2020.
Des soignants manifestent pour demander plus de moyens, devant l'hôpital Robert-Debré, à Paris, le 21 mai 2020. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Plusieurs centaines de personnes, dont de nombreux soignants, se sont rassemblés devant l'hôpital Robert-Debré, pour demander davantage de moyens pour l'hôpital public, jeudi 21 mai. 

Une cinquantaine de personnes ont été verbalisées, et trois personnes ont été interpellées, ce jeudi 21 mai devant l’hôpital Robert-Debré à Paris, pour avoir refusé de se disperser à l’issue d’une manifestation pour demander des moyens pour l’hôpital public, a appris franceinfo de source policière.

Plus de 400 personnes - dont de nombreux soignants mais aussi des gilets jaunes et quelques élus - s’étaient réunies devant l’hôpital parisien pour demander des moyens supplémentaires pour l’hôpital public, en crise depuis bien avant le début de l'épidémie de Covid-19 qui a mis en exergue ces difficultés.

Les policiers ont demandé aux manifestants de se disperser, mais "une cinquantaine de personnes ont refusé", a indiqué une source policière à franceinfo. Ces personnes ont écopé de 135 euros d’amende, comme le prévoit la loi d’état d’urgence sanitaire. Trois manifestants ont été interpellés.

Vous êtes à nouveau en ligne