Mort de Naomi Musenga : les parents veulent des réponses

France 3

Le 29 décembre 2017, Naomi Musenga, jeune mère strasbourgeoise de 22 ans, est morte à l'hôpital de Strasbourg (Bas-Rhin). Elle avait appelé les urgences bien plus tôt, mais n'avait pas été prise au sérieux. Ses parents ont été reçus par le directeur de l'hôpital ce 23 mai.

Il existe encore de nombreuses questions sur la mort de Naomi Musenga à l'hôpital de Strasbourg (Bas-Rhin) le 29 décembre 2017.  À l'issu d'une rencontre avec la direction de l'hôpital, les parents de la jeune femme ressortent frustrés et déçus. L'entretien a pourtant duré deux heures. L'Inspection générale des affaires sociales reste sourde aux demandes de l'avocat de la famille.

Une dizaine de dossiers comparables

En décembre dernier, Le 29 décembre 2017 décède après avoir passé un appel au Samu. L'opératrice ne l'a pas prise au sérieux. L'affaire a libéré la parole d'autres familles. Ce 24 mai, la ministre de la Santé Agnès Buzyn évoque une dizaine de dossiers comparables : "Il y a eu une prise de conscience, je pense, dans les services des Samu, de la nécessité de faire remonter les dysfonctionnements". Depuis l'affaire Naomi Musenga, les personnels du Samu ont reçu de nombreuses menaces.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne