Justice : le CHU de Besançon en accusation

France 3

C'est un procès inédit, pour la première fois un hôpital, le CHU de Besançon, est sur le banc des prévenus. Il est poursuivi pour mise en danger délibérée de la vie d'autrui. Ses salariés ont été exposés à l'amiante.

C'est un procès sans précédent auquel se rendent ce mercredi 28 septembre au matin ces 48 salariés de l'hôpital de Besançon (Doubs). Tous ont porté plainte contre le CHU, ils estiment avoir été délibérément exposés à de l'amiante pendant plus de quatre ans. Lorsque les travaux de mise aux normes du CHU de Besançon débutent en 2009, une épaisse poussière s'échappe des plafonds et se répand partout dans les étages inférieurs.

Médecine du travail

À plusieurs reprises, les salariés alertent la direction sans succès. "On a dans les pièces un échange de mails avec leur hiérarchie, explique Vincent Maubert secrétaire section CFDT CHU Minjoz, qui leur dit vous inquiétez pas on a fait des analyses, y'a pas de problème. Jusqu'à ce fameux 6 décembre où un médecin du travail va dans les locaux et fait un mail à la direction pour dire, comme vous le savez, ces locaux contiennent de l'amiante." Pourtant jusqu'à la fin des travaux, les salariés resteront en contact avec la poussière d'amiante.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne