Île-de-France : des maisons de santé pour pallier le manque de médecins

FRANCEINFO

En Île-de-France, les communes font de plus en plus face à la pénurie de médecins. Des maisons de santé sont créées pour tenter de pallier le manque de professionnels.

À Colombes, dans les Hauts-de-Seine, le Centre municipal de santé a fermé il y a un an. Il a été remplacé par une maison de santé pluridisciplinaire, ou MSP, qui regroupe plusieurs spécialités médicales. "Aujourd'hui, les médecins ne veulent plus travailler tout seuls, surtout les jeunes. Donc, s'installer en groupe, c'est ce que veulent les jeunes. Simplement, c'est cher, et en Île-de-France, les bâtiments, les murs, c'est cher. Donc notre mission à l'URPS, qui représentons les médecins libéraux c'est d'aider à financer ces installations", explique le docteur Bruno Silberman, le président de l'Union régionale des professionnels de santé.

Un médecin sur deux à la retraite dans cinq ans

85 maisons de santé sont en activité en Île-de-France et 74 sont en projet. Ce dispositif permet de lutter contre les déserts médicaux. En effet, aujourd'hui, une commune sur deux est privée de généralistes et un médecin sur deux pourrait prendre sa retraite d'ici cinq ans. À chaque fois, c'est 1 200 patients qui se retrouvent sans médecin.

Vous êtes à nouveau en ligne