Hôpitaux : les services psychiatriques tirent le signal d'alarme

france 2

Partout en France, le personnel des services psychiatriques manifeste sa colère et tire la sonnette d'alarme sur la dégradation de la qualité des soins apportés aux patients.

Les services psychiatriques sont au bord de l'implosion. Grèves de la faim, manifestations, médecins et infirmiers ne cessent d'alerter sur leurs conditions de travail qui se dégradent. C'est le cas à Amiens (Somme), où une partie du personnel de l'hôpital campe depuis 67 jours. Les soignants dénoncent la qualité des soins, qui se détériorent. Des familles de malade se tiennent à leur côté, elles ont vu la prise en charge des patients se dégrader au fil des années.

Une réforme très attendue

Depuis quelques mois, le secteur psychiatrique craque, les soignants manifestent partout leur colère. En pédopsychiatrie, un chef de service alerte sa direction sur une situation critique : des tentatives de suicide grave chez des enfants de moins de 12 ans, et ce au quotidien. À Amiens, l'Agence régionale de santé a promis un million d'euros pour l'hôpital. Les grévistes jugent cette mesure insuffisante et attendent désormais la réforme de l'hôpital qui devrait être dévoilée en octobre prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne